Faire son compost en ville…

On jette tous des kilos d’ordures chaque année, 350 kg par personne en moyenne. Nos poubelle débordent de déchets : emballages en tous genres, papier, journaux, magazines mais aussi déchets putrescibles…Voici une petite répartition réalisée par l’ADEME.

poubelle.png

Ces déchets putrescibles qui finissent la plupart du temps en décharge ou dans les incinérateurs sont pourtant précieux. Précieux parce que compostables. Nos résidus alimentaires et nos résidus de jardinets se décomposent à notre plus grand plaisir pour donner un bon humus que l’on peut utiliser dans nos tous petits jardins en ville. C’est un processus naturel qui ne coûte quasiment rien…classe non?

Vous aussi vous aimeriez pouvoir faire du compost chez vous ? Malheureusement en appartement, ce n’est pas forcément chose aisée, entre les odeurs, la place nécessaire, on n’a pas forcément les bonnes conditions pour pouvoir faire son compost dans notre mode de vie urbain. Il existe cependant des composteurs d’appartement qui vont nous permettre de valoriser nos déchets à la maison.

f
16-1256.jpgr0216.jpg
f
Can-O-Worms est un lombricomposteur très efficace. Vous avez bien lu…c’est un lombricomposter…ça veut dire qu’il faut accepter de partager son appartement avec une troupe de vers ;-). Le lombricomposteur est très simple à utiliser, pas besoin de vérifier la température, l’humidité, pas besoin de remuer…ce sont les vers qui font tout le boulot! Le composteur est équipé de plusieurs tiroirs, ce qui permet de faciliter son utilisation et de voir en un coup d’œil l’état d’avancement du processus de compostage. En quelques semaines, on obtient un beau compost sous forme solide mais aussi liquide. Le lombricomposteur est équipé d’un petit robinet qui permet de recueillir de l’engrais liquide concentré. Le Composteur est livré au départ avec 500 vers qui peuvent composter 125g de déchets par jour, mais il peut accueillir jusque 6 000 vers (qui se régaleront de 1,5kg de déchets par jour en moyenne, soit environ 45kg par mois).
f
worm_bin.jpg worm_bin-1.jpg
f
Toujours dans la version « vers », il existe le « beautious bamboo worm bin », un composteur un peu plus design conçu par Daryl Hannah (DHLoveLife). Le principe est le même qu’avec le Can-O-Worms, sauf que c’est plus esthétique…et que ça coûte beaucoup, beaucoup plus cher, soit 895 US$…
f
hiw_cabinet.jpghiw_lidtrayopen.jpg
f
f
Pour ceux qui sont réticents à partager leur maison avec des centaines de vers, il existe le composteur proposé par NatureMill. Le composteur est relativement petit, il tient facilement dans une petite cuisine. Il permet de traiter 55kg de déchets par mois, ce qui est plutôt important (plus que les deux lombricomposteurs précédents). Il est aussi simple d’utilisation que la Can-O-Worms, voire même plus. Il suffit de placer les déchets dans le bas supérieur, la machine s’occupe de tout. La température est réglée automatiquement, les déchets sont remués régulièrement et une petite lumière indique quand le cas de composte doit être vidé. Un filtre à charbon a été installé pour être sûr qu’aucune odeur ne pourra se dégager. Bref, c’est un jeu d’enfant. Le seul (petit) problème est que le composteur est électrique et qu’il ne marche pas sans électricité (il ne consomme que 5KWh par mois).
f
Pour terminer, les trois composteurs sont fabriqués à partir de matériaux recyclés et recyclables, ce qui est un bon point!

Can-O-Worms

The Worm Man

DHLoveLife

NatureMill

 

Une Réponse to “Faire son compost en ville…”

  1. Arno Says:

    Des liens :

    compostage

    lombricompostage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :